Les plantes qui aident à lutter contre les rhumatismes

Le corps humain est composé de 206 os fixés par des tendons , mobilisés par des muscles et assemblés par des articulations et des ligaments. Avec l’âge, les articulations s’usent ou et provoquent des douleurs souvent chroniques et redoutées, mais peuvent se montrer aussi sous forme de gêne fonctionnelle.

Qu’est-ce que le rhumatisme ?

Le rhumatisme est une maladie qui regroupe différentes sortes d’affection touchant l’appareil locomoteur. La maladie se présente comme des douleurs et des raideurs au niveau des articulations. Cela peut être une atteinte de la cavité synovial, du cartilage mais aussi d’un disque intervertébral ou encore d’un tendon.

Les rhumatismes peuvent ainsi provoquer de terribles douleurs qui obligent parfois à des traitements anti-inflammatoires et antalgiques sur le long terme. Ils sont causés par le vieillissement, les chocs, les mouvements répétés, le stress, la fatigue, la sédentarité et aussi la malnutrition ou le surpoids qui mettent nos articulations à rude épreuve.

Les symptômes du rhumatisme

Les rhumatismes peuvent se présenter sous diverses formes. On retrouve les lombalgies. C’est une douleur au niveau du dos généralement causée par une usure vertébral, des chocs, ou une mauvaise manutention d’un objet lourd. Le rhumatisme lombalgique touche plus de 8 personnes sur 10.

Hormis cela, ils peuvent aussi se montrer sous une forme ressemblant à de l’arthrose. Cette autre forme se présente surtout au niveau du cartilage qui recouvre la surface articulaire. Chez les personnes âgées et chez les sportifs qui ont des microtraumatismes, ce cartilage peut s’abîmer et s’effriter, mais le risque est aussi au niveau des disques vertébraux qui peuvent s’ecraser. Ces disques qui se situent entre chaque vertèbre, sont comme des coussins qui empêchent le frottement des vertèbres entre elles.  L’os n’est plus protégé contre les frottements. Ainsi, des douleurs surviennent et les mouvements deviennent de plus en plus difficiles.

La dernière forme de rhumatisme est celui abarticulaire (c’est à dire au niveau des tissus). Dans cette catégorie d’affection, on trouve des pathologies comme la fibromyalgie, la périarthrite, les tendinites, les bursites ou encore le syndrome du canal carpien. Les rhumatismes abarticulaires ne touchent alors pas l’articulation mais généralement les tissus entourant entourant les articulations.

Les plantes qui luttent contre les rhumatismes

Quant au traitement des rhumatismes, quelques espèces médicinales sont connues de nos jours pour leurs spécificités anti-inflammatoires. Elles arrêtent la production de médiateurs pro-inflammatoires. Voici quelques espèces très utilisées pour le traitement naturel des rhumatismes.

La griffe du diable, connue sous le nom de l’harpagophytum. C’est une plante vivace rampante de la famille des pedaliaceae dont ses racines secondaires tubéreuses qui peuvent atteindre 2 kg sont utilisées pour soulager les douleurs rhumatismales.

Le curcuma est une plante de la famille des zingibéracées, atteignant 60 à 100 cm de hauteur. Les rhizomes secs de cette plante contiennent 3 à 5% de curcumine et ont des effets validés sur l’arthrose, réduisant la destruction cartilagineuse dans cette maladie.

Le gingembre, une plante vivace rhizomateuse herbacée encore dans la famille des zingibéracées. Il atteint jusqu’à 90 cm de hauteur. Le gingembre a été signalé depuis le début des années 1980 avoir une propriété anti-inflammatoire avec son action inhibitrice sur la synthèse des prostaglandines.

Laisser un commentaire